Detection

.La détection de présence et du mouvement est une forme très utilisée de pilotage de l’éclairage. C’est également une façon très efficace de créer une combinaison de confort et d’efficacité énergétique. On peut bien sûr l’utiliser dans les habitations, mais également dans les bureaux, les immeubles commerciaux et l’Horeca. On y trouve en effet beaucoup d’espaces qui sont utilisés de manière irrégulière mais où la lumière reste bien souvent allumée inutilement.

Est-ce qu’il y a quelqu’un ?

La détection de présence est une forme raffinée et plus sensible de la détection de mouvement. Un détecteur de présence divise un espace en petites zones et détecte dans celles-ci le rayonnement de chaleur qui peut être causé par de tout petits mouvements et allume dès lors la lumière ou la maintient allumée. 

Les aspects importants d’un détecteur de présence sont les suivants :

  • L’angle de détection
  • Le réglage de la sensibilité
  • Le réglage du temps
  • La portée de détection

Les capteurs de présence les plus sophistiqués effectuent une mesure de l’intensité lumineuse tant de la lumière artificielle que de la lumière naturelle du jour​ et pilotent l’éclairage sur base de ces valeurs. Lorsque la lumière du jour est suffisante, l’éclairage est éteint ou par exemple diminué par dimming jusqu’à un niveau déterminé. Cette dernière porte le nom de régulation constante basée sur la lumière du jour.

Certains détecteurs de présence conviennent pour être intégrés dans une configuration KNX. 

Il y a du mouvement

Un détecteur de mouvement réagit également à une modification de l’image thermique et allume l’éclairage sur base de celle-ci. Un détecteur de mouvement mesure néanmoins ces modifications de manière moins fine et c’est la raison pour laquelle il convient mieux pour des applications d’éclairage extérieur. Un détecteur de mouvement ne peut pas mesurer l’intensité lumineuse et l’éclairage reste toujours allumé en cas de mouvement, même si c’est inutile.